A la mi-journée, les syndicats qui réclament le retrait du projet de loi Travail ont été reçus au ministère de l'Education. A la sortie, le président de l'Unef, William Martinet, a estimé avoir été entendu mais être toujours en désaccord avec le gouvernement. "Au vu du désaccord qui persiste sur le projet de loi Travail (...) il nous paraît important que les jeunes restent mobilisés" a-t-il affirmé.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés