Alors que le film choc d'Abel Ferrara sur l'affaire DSK a été projeté samedi soir à Cannes, les premiers spectateurs sont sortis mitigés de la séance. "Porno" pour les uns, "émouvant" pour d'autres, le film divise. Gérard Depardieu, qui tient le rôle titre, a quant à lui défendu le film en conférence de presse.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés