Vidéo associée: 

Publié le 30/09/2017

Wauquiez tacle Macron et se fait recadrer par Angela Merkel

Corps: 

Opération "fake news" ratée pour Laurent Wauquiez. Cette semaine, le favori à l'élection des Républicains a tenté de colporter un mensonge visant Emmanuel Macron et Angela Merkel. RTL, LCI et l'émission "Quotidien" l'ont repéré, lorsque Laurent Wauquiez a commenté le discours pro-européen d'Emmanuel Macron. "Qu'est-ce qui me frappe moi? C'est la fin de non-recevoir quasi-immédiate, certes polie, mais extrêmement ferme d'Angela Merkel", a-t-il déclaré sur LCI avant d'attribuer cette phrase à la chancelière: "Mon jeune ami, avant de faire un discours, on commence par travailler". Le problème, c'est qu'Angela Merkel n'a jamais prononcé cette phrase. Laurent Wauquiez répétera son mensonge une deuxième fois, avant qu'il ne soit démenti par Angela Merkel en personne. "Je pense que c'est très positif. J'ai vu dans le discours du président français une bonne base pour permettre à la France et à l'Allemagne de coopérer de manière plus intense à l'avenir", a-t-elle déclaré.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet