Ce ne sont pas les taxis qui ont fait grève ce vendredi contre les tarifs imbattables d'Uber, mais bien les VTC. L'entreprise américaine a encore baissé ses tarifs de 20% en France. "On ne peut pas à la fois demander de la qualité (...) de faire en sorte que son trajet soit agréable, dans de très bonnes conditions, à un prix low cost", a témoigné un chauffeur en colère.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés