Vidéo associée: 

Publié le 09/11/2017

Vote attendu à Bruxelles sur l'avenir du glyphosate

Corps: 

La France a d'ors et déjà annoncé qu'elle voterait contre. La commission européenne propose de renouveler pour 5 ans et non plus 10 ans la licence du glyphosate. Cet herbicide est controversé. Il est taxé de 'cancérigène propable' par le Centre international de recherche sur le cancer depuis deux ans, alors que les agences européennes en charge de la sécurité des aliments (EFSA) et des produits chimiques (ECHA) estiment les preuves insuffisantes. Même si des études pointent une augmentation de l'incidence de certains cancers sur les animaux de laboratoire.
Fin octobre, le Parlement européen avait demandé l'interdiction progressive du glyphosate d'ici 5 ans, pour l'usage domestique et pour l'usage agricole.
Pour les adversaires du glyphosate, comme le directeur de la campagne Avvaz, Luis Morago, le principe de précaution devrait prévaloir :

'Il pourrait y avoir une décision qui va déterminer l'avenir du glyphosate en Europe et les gens sont inquiets. Des actions comme celles-ci montrent que les gens se préoccupent de l'impact du glyphosate sur leur santé et celle de leurs enfants, qu'ils veulent une interdiction du glyphosate.'

Il reste 5 semaines avant l'expiration de la licence d'utilisation du glyphosate en Europe, et Bruxelles fait toujours face à des Etats divisés sur le sujet. La France, par la voix de Nicolas Hulot, mais aussi l'Italie, l'Autriche et le Luxembourg sont contre.

Licence du #glyphosate dans l'Union européenne : la France pour une prolongation de trois ans https://t.co/UWODxS7PVx- Le Monde (@lemondefr) 8 novembre 2017

Glyphosate : " En Europe, un pesticide classé cancérogène doit être retiré du marché " https://t.co/e6LriFJg0L- Le Monde Planète (@lemonde_planete) 8 novembre 2017

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet