Le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte, a annoncé, mardi après-midi, que "sur demande de l'Ukraine", les Pays-Bas menaient à présent l'enquête sur le crash du MH17. Par ailleurs, "le transport des victimes va continuer jusqu'à ce qu'elles soient toutes retrouvées" a-t-il déclaré.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés