Depuis la Crète, l'avion français de la Marine nationale, spécialisé dans la patrouille en haute-mer et capable de voler à basse altitude, est présent pour continuer les recherches. Louis Milano-Dupont, correspondant de TF1, explique que ces vols en basse altitude permettent de repérer les objets flottants en surface et de guider les navires égyptiens. Un vaisseau français sera également sur place à partir de dimanche pour collaborer avec les autorités égyptiennes.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés