La tension est vive dans la bande de Gaza le long de la frontière avec Israël à quelques heures de l'inauguration de l'ambassade américaine à Jérusalem. Des heurts ont éclaté entre Palestiniens et soldats israéliens. Sept Palestiniens ont été tués lundi matin par des tirs israéliens et 12 personnes ont été blessées.

Depuis plusieurs jours des milliers de Palestiniens sont rassemblés aux environs de la frontière. Certains tentent au péril de leur vie de s'approcher de la barrière de sécurité lourdement gardée par l'armée israélienne. Des pneus ont été enflammés pour créer des écrans de fumée.

A Jérusalem, drapeaux américains et israéliens ont été hissés et la sécurité largement renforcée pour accueillir la fille et le gendre de Donald Trump qui doivent inaugurer dans l'apres midi l'ambassade américaine.

Le transfert de Tel Aviv à Jérusalem, qui rompt avec des décennies de diplomatie américaine est aussi vécu comme une provocation par les Palestiniens, 24 heures avant les commémorations de la "Nakba" , l"exode de la population palestinienne pendant la guerre de 1948 et création d'Israël.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés