Vidéo associée: 

Publié le 31/12/2017

Violente répression contre la communauté catholique

Corps: 

La situation dégénère en République démocratique du Congo.

Dimanche matin, l'Etat congolais a violemment réprimé les manifestations des catholiques qui appelaient au départ du président Joseph Kabila.

Selon les sources, entre trois et six personnes, dont un policier, ont été tuées dans le pays. En dépit des mises en garde des autorités, des marches pacifiques avaient été maintenues après la messe entraînant l'intervention brutale des forces de l'ordre.

Des dizaines de manifestants auraient été également brutalisés ou arrêtés, selon les médias.

Il y a un an jour pour jour, l'épiscopat congolais avait parrainé un accord entre la majorité et l'opposition qui prévoyait des élections au plus tard en décembre 2017.

Mais la commission électorale a finalement reporté d'un an le calendrier au grand dam de l'opposition et des catholiques, majoritaires dans le pays.

Avec Agences

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet