Vidéo associée: 

Publié le 30/11/2014

Violences en marge du congrès du Front national à Lyon

Corps: 

LYON - 29 nov 2014 - La tenue du congrès du Front national samedi à Lyon n'a pas été du goût de tous. Ils étaient entre 2 500 et 5 000 à manifester à l'appel d'organisations antiracistes, de partis de gauche et de syndicats. Mais le défilé, que ses organisateurs voulaient pacifiste, a tourné court. Des affrontements ont opposé quelques centaines de manifestants, venus pour en découdre, et les forces de l'ordre. Les policiers ont fait usage de canons à eau et de gaz lacrymogènes pour disperser les casseurs. Des violences qui ont conduit la plupart des manifestants à abandonner la marche. Au total, quatorze personnes ont été interpellées et onze membres des forces de l'ordre légèrement blessés. Une douzaine de commerces, dont trois banques, ont été endommagés. Pas de quoi perturber toutefois la tenue du congrès frontiste. Marine Le Pen a salué la victoire de Marion Maréchal-Le Pen, plébiscitée par les militants. La jeune députée du Vaucluse a remporté le vote du comité central du parti, loin devant son rival, Florian Philippot, arrivé quatrième. Seule candidate à sa propre succession, Marine Le Pen devrait être réélue sans surprise à la tête du Front national dimanche.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet