Vidéo associée: 

Publié le 11/01/2017

Vincent Peillon dézingue ses rivaux : "J'ai une peur terrible pour mon pays"

Corps: 

Le candidat à la primaire de la gauche n'a pas été tendre avec ses concurrents. Il explique s'être engagé dans la campagne pour protéger son pays.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet