À la veille des élections présidentielle et législatives en Turquie, notre reporter est partie à la rencontre des opposants turcs, peu audibles dans les médias officiels. Depuis le coup d'État avorté de 2016 contre le président Recep Tayyip Erdogan, des milliers d'entre eux ont fui la Turquie et se sont réfugiés en Europe. Ils croyaient pouvoir y vivre en sécurité et conserver leur liberté de parole, mais ils sont contraints de se cacher, dans la peur d'être arrêtés.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés