Plusieurs centaines de Gazaouis ont renoué avec la magie du grand écran, samedi, lors d'une séance exceptionnelle au cinéma Samer, fermé depuis les années 1960. Une rareté dans l'enclave palestinienne où il n'existe aucune salle de cinéma ouverte.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés