En Allemagne, le ministre allemand de l'Intérieur, Horst Seehofer, a choisi son camp. Dans un entretien publié ce jeudi, il assure que, s'il ne faisait pas partie du gouvernement, il serait allé manifester à Chemnitz , où plusieurs rassemblements à l'appel de la droite ultra ont dénoncé la politique migratoire d'Angela Merkel. Face à eux des contre-manifestations et des concerts ont été organisés. Reportage de notre correspondante.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés