Le 11 mars 2004, l'Espagne a été frappée par le terrorisme. Les attentats de la gare d'Atocha ont provoqué la mort de 191 personnes et blessé un millier d'autres. Près de douze ans après, la société a su panser ses plaies et le modèle espagnol d'assistance aux victimes d'attentats est même devenu un exemple en Europe.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés