Aux Philippines, la lutte contre les trafiquants de drogue a pris une tournure inquiétante depuis l'élection du président Rodrigo Duterte en juin 2016. Les exécutions extrajudiciaires explosent et plus de 8 000 personnes ont déjà été tuées. Les victimes sont souvent pauvres, assassinées chez elles par des "escadrons de la mort". Reportage de nos correspondants.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés