L'essayiste Alain Minc, qui soutient Alain Juppé à la primaire de la droite, a affirmé ce lundi avoir répondu par SMS à Nicolas Sarkozy qui avait déclaré que "ce n'est pas la fidélité qui l'étouffe".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés