À Pékin, une vague d'expulsions sans précédent est en cours et concerne des dizaines de milliers de personnes. Pour la municipalité, l'objectif est de maintenir la population sous la barre des 23 millions d'habitants d'ici à 2020 et de devenir une capitale à la démographie maîtrisée. La mairie cherche ainsi à se débarrasser des "Mingong", ces migrants de l'intérieur qui occupent les emplois peu qualifiés. En plein hiver, ces expulsions suscitent l'indignation dans l'opinion publique chinoise.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés