Vidéo associée: 

Publié le 23/10/2017

Victoire de Shinzo Abe mais méfiance des Japonais

Corps: 

Au Japon, le Premier ministre savoure sa victoire . Au quartier général de son parti, Shinzo Abe place une rosette sur le nom de chaque candidat élu.

Il est 20h, les résultats des élections du parlement (chambre basse) au Japon. pic.twitter.com/1LQumXbTos- Thomas Bertrand (@ThomasKyoto) 22 octobre 2017

Il a donc conquis deux tiers de la chambre basse du parlement lors des élections du week-end, mais il n'a pas conquis le coeur des Japonais. Des citoyens inquiets des menaces de Pyongyang.

'Le 5 novembre, le président Trump doit se rendre au Japon, a déclaré Shinzo Abe. Il m'a téléphoné aujourd'hui et quand il sera là, nous parlerons de la question de la Corée du Nord et avons l'objectif de confirmer notre alliance étroite .'

Ce que souhaite Shinzo Abe, c'est modifier la constitution pacifiste. Depuis 1947, arès la Seconde Guerre mondiale, le Japon respecte l'article 9, la renonciation 'à jamais' à la guerre.

Japon : Shinzo Abe, le révisionnisme en héritage https://t.co/Pq6fee6u4t- (@moofuu123) 22 octobre 2017

'Nous devons expliquer aux citoyens la révision de la constitution après avoir proposé un projet concret, dit le Premier ministre, parce que je ne pense pas que les résultats de cette élection reflètent l'opinion publique sur la question.'

Toucher à la constitution pacifiste, c'est un sujet sensible pour les Japonais, qui sont aussi 51% à ne pas faire confiance à leur Premier ministre, selon un sondage réalisé à la sortie des bureaux de vote. Shinzo Abe devra être patient, il sait qu'il faudra du temps, et un large soutien, pour transformer les esprits.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet