Le partage de données via le wifi est dans le collimateur du gouvernement. L'idée de supprimer l'accès wifi dans les lieux publics divise. Dans les centres commerciaux, les clients ont pris l'habitude de l'utiliser. Si certains usagers y sont favorables, d'autres n'en voient pas "l'utilité" car les forfaits mobiles ont déjà la 4G. Selon un spécialiste du numérique, ce type de démarche est "une atteinte aux libertés".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés