L'Elysée a confirmé ce jeudi qu'un accord sur la vente de 24 avions Rafale au Qatar serait en passe d'être signé. Ce serait le troisième contrat remporté par Dassault depuis le début de l'année. Bernard Chabbert, consultant aéronautique sur Europe 1 explique pourquoi cet engouement soudain pour le Rafale.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés