Vidéo associée: 

Publié le 06/12/2015

Venezuela : les chavistes au pouvoir pourraient perdre les législatives

Corps: 

Au Venezuela, le parti du président Nicolás Maduro pourrait subir un cuisant revers aux législatives. Les électeurs, qui sont appelés aux urnes ce dimanche, semblent en effet vouloir opter massivement pour le changement, alors que leur pays est miné par la crise économique.

L'issue du scrutin fait craindre, toutefois, une flambée de violence. Après avoir répété qu'il n'abandonnerait jamais la révolution bolivarienne, Nicolás Maduro a tenté de calmer le jeu ce samedi : 'Les résultats des élections, quels qu'ils soient, la volonté du peuple, sera strictement respectée.'

Les chavistes, au pouvoir, font face à une coalition disparate d'une trentaine de partis, qui était créditée d'une confortable avance dans les derniers sondages. Lilian Tintori est l'une des figures de cette opposition. Elle se bat pour la libération des prisonniers politiques, parmi lesquels Leopoldo Lopez, son mari. 'Aujourd'hui, je suis venue voter pour mes enfants, pour la libération de tous les prisonniers politiques et pour un meilleur Venezuela. Et cela commence maintenant, a-t-elle lancé devant les caméras.

À Caracas, de longues files d'attente se sont formées devant les bureaux de vote. De nombreux Venezueliens sont venus exprimer leur ras-le-bol des pénuries, qui touchent des produits de première nécessité. L'inflation galopante et l'insécurité figurent également en tête de leurs préoccupations.

Hoy con tu VOTO comienza la Liberación de todos los presos políticos y exiliados! pic.twitter.com/ZaiG7wSH0y- Lilian Tintori (@liliantintori) 6 Décembre 2015

Si tu quieres revolución dale...vamos a tocar los ojos de Chávez...Vota por el #PSUV tu lo sabes... pic.twitter.com/bTXjgzTktf- PSUV (@PartidoPSUV) 5 Décembre 2015

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet