La nouvelle majorité parlementaire venezuelienne a décidé de tourner la page Chavez, en retirant les portraits du défunt président du pays. Une décision considérée comme un sacrilège par les partisans d'Hugo Chavez. Les trois représentants des partis ont prêté serment en tenue traditionnelle.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés