En déplacement à Bordeaux, le Premier ministre continue de défendre le principe d'un revenu universel afin, dit-il, de diminuer la précarité et la pauvreté. Mais il faut en étudier les "modalités juridiques et financières", précise-t-il.

Publicité
Contenus sponsorisés