Nicolas Sarkozy "ment devant les Français" quand il promet de revenir sur la réforme des règles de cumul des mandats s'il revient à l'Elysée, a estimé mardi le Premier ministre Manuel Valls, sans citer nommément l'ancien président. Manuel Valls répondait à l'Assemblée nationale au député Les Républicains Jacques Lamblin, qui reprochait à la loi de "chasser les maires" du Parlement.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés