Invité ce vendredi de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, Manuel Valls a indiqué "qu'il s'effacerait" en cas de défaite à la primaire de la gauche. "Je suis au coeur des progressistes, de Hamon jusqu'à Macron", a affirmé l'ancien Premier ministre, rappelant que les deux ont fait partie de son gouvernement.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés