Vidéo associée: 

Publié le 03/11/2015

Valls demande à Sarkozy et Guaino d'avoir "un comportement digne"

Corps: 

"Les Français n'attendent pas des cris et des invectives." Manuel Valls a répondu mardi, lors de la séance des questions au gouvernement, à Nicolas Sarkozy, le président du parti Les Républicains et Henri Guaino, le député LR des Yvelines.

Le Premier ministre a critiqué Henri Guaino, "député de la Nation", qui a "parlé (la semaine dernière) des magistrats comme des pervers, des psychopathes, de militants aveuglés par leur idéologie".

Manuel Valls a par ailleurs évoqué - sans le citer - Nicolas Sarkozy, "candidat à la primaire", qui "cède à la plus grande démagogie et accuse le chef de l'Etat d'instrumentaliser la dramatique situation de Calais pour faire le jeu du FN". Le Premier ministre a également renvoyé l'ancien président de la République à son bilan, assurant que celui-ci a "lui-même affaibli l'institution judiciaire".

Manuel Valls a aussi dénoncé l'attitude de "l'opposition", qui "n'a de cesse de remettre en cause la garde des Sceaux en instrumentalisant les chiffres de la délinquance."

"Comment voulez-vous que les Français reconnaissent l'autorité, quand un ancien président de la République, l'opposition et la droite, se livrent à ces attaques contre ce qui fait les fondements de la République ?", a demandé le Premier ministre, exhortant l'opposition à avoir un "comportement digne de la situation que connaît le pays".

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet