Le Premier ministre a confirmé jeudi la suppression "immédiate" des crédits à l'exportation pour les centrales à charbon dénuées de dispositifs de capture et de stockage du CO2, qui bénéficiaient essentiellement à Alstom, en lançant à l'Elysée la COP21.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés