La Nouvelle-Orélans a descendu de son piédestal une statue d'un général de l'armée confédérée Robert E. Lee, une figure de la guerre de Sécession. C'était le dernier des quatre monuments controversés de la ville.
D'âpres débats ont opposé partisans et opposants de ces symboles, emblèmes racistes et offensants pour certains, tandis que d'autres y voient un héritage honorable du passé.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés