Gaza enterre ses morts, pas moins d'une quarantaine de victimes depuis lundi soir, depuis qu'Israël tente de faire taire les roquettes du Hamas. Le mouvement islamiste promet de se venger. 'En démolissant les maisons des civils, l'ennemi sioniste s'est engagé à perpétrer un massacre et a franchi une ligne rouge explique le porte-parole du Hamas. Les occupants vont payer le prix fort. La résistance ne restera pas silencieuse. Et la résistance a montré aujourd'hui une partie de ce dont elle est capable. L'ennemi doit cesser son agression contre le peuple palestinien ou la résistance y répondra avec force.

Les roquettes palestiniennes s'approchent dangereusement des villes israéliennes. Les sirènes ont déjà retenti à Tel-Aviv et Jérusalem. Pour l'heure aucune victime mais Israël est déterminer à éradiquer le Hamas. La bande de Gaza, aux mains du mouvement a déjà été frappé à plus de 400 reprises, les dégâts sont considérables et les civils ne sont pas épargnés.

Israël se mobilise, et pourrait mener une offensive terrestre : 'Nous ne nous arrêterons pas avertit le ministre de la Sécurité intérieure. Nous allons frapper un grand coup, depuis le ciel et la mer. Et si une intervention au sol est nécessaire, elle aura lieu. Toutes les options sont possibles mais nous devons restaurer le calme'.

Les grandes manoeuvres ont commencé. Tsahal fourbit ses armes, 40 000 réservistes ont été rappelés. Israël n'entend pas céder aux provocations du Hamas.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés