IL DU WEB. Les discours du candidat républicain à la présidence des États-Unis, pourraient lui porter préjudice. En effet, en réponse à certains de ses propos, la grande chaîne d'ameublement du Moyen-Orient, Livestyle, qui compte 160 boutiques, veut arrêter de commercialiser les produits de la gamme Trump home. En parallèle, la Une de The Independent souhaite le bannir du Royaume-Uni. Et c'est possible, grâce à une loi anti-discours extrémistes. Une pétition a même déjà recueilli plus de 80.000 signatures... Les détails.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés