Vladimir Poutine a affirmé que la Turquie était impliquée dans le trafic de pétrole brut auquel se livre le groupe jihadiste État islamique en Syrie. Erdogan a renvoyé l'accusation sur Moscou. Invité de LCI, le spécialiste de l'énergie, Jean-Pierre Favennec, explique la situation.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés