La championne de saut à la perche américaine Sandi Morris a poussé un gros coup de gueule lundi sur son compte Twitter. En cause : l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. À son arrivée sur place, une partie de ses bagages manquait à l'appel et pas des moindres. En effet, les perches de la vice-championne olympique de Rio ont été perdues, rapporte RMC Sport.

De quoi passablement énerver la jeune femme qui avait visiblement déjà vécu cette mésaventure. "Charles de Gaulle le fait encore. Mes perches sont bloquées, encore une fois, dans le trou noir... C'est un cauchemar terrifiant ! Aéroports de Paris, pourquoi vos employés sont si bons pour perdre des sacs", s'est-elle indignée sur Twitter avant de préciser l'urgence de la situation deux jours plus tard. "Charles de Gaulle a officiellement mangé mes perches. Je n'ai pas eu de nouvelles informations et j'ai une compétition dans trois jours". Dépitée, Sandi Morris a également demandé un petit coup de pouce au perchiste français Renaud Lavillenie.

Malheureusement, l'Américaine n'est pas la première athlète à connaître ce genre de désagrément. En avril dernier, Gaël Monfis avait récupéré ses raquettes cassées en arrivant à l'aéroport de Munich.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés