Publicité

Contenus sponsorisés

Suzanne a 88 ans et dans le village de Woippy en Moselle, le thermomètre affiche déjà 25 degrés en pleine matinée. Elle n'a pas attendu le passage de la police municipale pour adopter les bons réflexes : rester au frais derrière ses volets et s'hydrater tout au long de la journée. C'est le cas pour les ouvriers, au fil de la journée, avec la chaleur, le travail devient de plus en plus laborieux.

Publicité