Vidéo associée: 

Publié le 04/09/2017

Un suspect accusé davoir enlevé la petite Maëlys

Corps: 

En France, une semaine après la disparition en Isère de la petite Maëlys, l'enquête a rebondi dimanche avec la mise en examen d'un des deux hommes qui avait été initialement suspecté dans cette affaire. Une trace ADN de la fillette a été retrouvée dans son véhicule. Il est désormais accusé d'enlèvement et de séquestration de mineur.

#FLASH : Un homme mis en examen pour 'enlèvement et séquestration' puis écroué dans l'enquête sur la disparition de #Maëlys en #Isère. pic.twitter.com/pJpJfC37gl- Le Globe (@LeGlobe_info) 3 septembre 2017

00.14 set up Bernard Meraud, lawyer representing man arrested on Sunday:

Bernard Méraud, l'avocat du suspect : [Mon client] 'a effectivement admis hier que l'enfant, avec un autre enfant, sont montés dans son véhicule de façon tout à fait fortuite à un moment où il était en train de fumer à côté de son véhicule, pour voir si ses chiens étaient bien dans son véhicule. Il a ouvert la portière. Les enfants sont montés sur la banquette arrière, ont regardé dans le coffre, et sont ressortis, tout simplement.'

#Isère #Maëlys Poursuite des investigations pour retrouver le moindre indice. En cas d'informations contactez 04.76.37.00.17 pic.twitter.com/jN78tsH2gH- GendarmerieNationale (@Gendarmerie) 30 août 2017

Les enquêteurs étudieraient d'autres indices mais en attendant le suspect a été incarcéré. Sa mère ne croit pas en sa culpabilité. 'Il est innocent. Il fallait trouver un coupable parce que dans sa jeunesse il a fait des petites choses. Mais il est innocent. Il est incapable de faire une chose pareille. Parce que ça ne ressemble pas à mon fils.'

Malgré les recherches officielles qui se succèdent et la battue de samedi qui mobilisé plusieurs centaines de personnes, la petite Maëlys reste introuvable, une semaine après sa disparition.

Avec Agences

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet