Lundi, trois membres du groupuscule d'ultradroite AFO ont été arrêtées. Selon les informations de LCI, ils projetaient de commettre un attentat contre le rappeur français Médine. Une information grave qui a pourtant amusé le principal intéressé. Sur son compte Twitter, le rappeur a préféré ironiser. "Quelqu'un aurait le code gilet par balle de GTA parce que ça devient chaud ?", a-t-il écrit.

Dix membres d'AFO, soupçonnés de projeter des attaques violentes contre des musulmans, avaient déjà été interpellés en juin dernier. Et c'est également le mois dernier que le rappeur Médine avait pour sa part suscité une vive polémique, en annonçant deux concerts au Bataclan. Plusieurs personnalités de droite et d'extrême droite étaient montées au créneau pour demander l'interdiction de ces représentations. Éric Ciotti avait qualifié d'"insulte insupportable à la mémoire des victimes du 13 novembre 2015" la présence au Bataclan du rappeur aux textes controversés.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés