Un attentat près de l'ambassade d'Espagne a fait au moins deux morts à Kaboul, ce vendredi. Il s'agit de deux policiers, afghan et espagnol. Une voiture piégée a explosé près de la représentation diplomatique, avant que ne retentissent des coups de feu. D'après les autorités afghanes, deux assaillants ont été tués par des snipers, et un troisième a été blessé. Mais l'attaque, revendiquée par les Talibans, aurait visé des cibles étrangères, sans distinction. 'L'attaque ne visait pas l'ambassade espagnole en Afghanistan', affirme le Premier ministre espagnol, Mariano Rajoy. 'Ce n'était pas l'intention, d'après ce qu'ont dit les Talibans. Il s'agissait d'une attaque contre une pension très proche des locaux de l'ambassade'. L'attaque intervient au lendemain de la démission du chef du renseignement afghan, opposé au rapprochement avec le Pakistan initié par la présidence, pour relancer les pourparlers de paix avec les Talibans. Madrid a retiré ses troupes en octobre dernier, mais des officiers de l'OTAN se trouvaient encore sur place. Cette semaine, les Talibans ont déjà attaqué l'aéroport de Kandahar, principale base militaire du pays, partagée par l'OTAN.

Taliban suicide bombers attack airport in Kandahar, Afghanistan https://t.co/TNF7k0bfsA pic.twitter.com/WiQMajhuDe- Wall Street Journal (@WSJ) 9 Décembre 2015

Onze assaillants avaient réussi à pénétrer des locaux placés sous haute sécurité. Le bilan de cet attentat s'élevait à plus de cinquante morts, dont des civils.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés