Malgré les annonces du gouvernement, les manifestations de policiers continuent en France. Guillaume est l'un des portes-paroles du mouvement, il se définit comme "lanceur d'alerte". Le policier est convoqué ce jeudi par l'Inspection Générale de la Police Nationale (IGPN), la police des polices, il redoute des sanctions et dénonce le but de l'IGPN: "essouflfler le mouvement".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés