Au lendemain du deuxième séisme de grande ampleur qui a touché le Japon, l'Équateur a été à son tour frappé par des secousses d'une magnitude de 7..8 sur l'échelle de Richter. Yann Klinger, sismologue à l'Institut de physique du globe de Paris, a estimé que "cela tient plus de la coïncidence" qu'autre chose.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés