Lors de ses voeux à la presse, le candidat des Républicains François Fillon s'est montré offensif, assumant et revendiquant un projet radical. Il a répondu aux attaques de ceux le disant en perte de vitesse et lancé des piques envers la gauche.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés