Le 15 juillet 2016, des militaires putschistes tentaient de renverser Erdogan. Après une nuit d'incertitude et des combats qui ont fait 249 morts, le régime, venu à bout des putschistes a annoncé une purge à tous les niveaux de l'Etat, avec près de 50 000 arrestations. Un an après, ce sont de nouveau 7000 policiers et militaires qui ont été limogés, dans un climat de plus en plus répressif.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés