Un an jour pour jour après les attentats de Charlie Hebdo, le président François Hollande va adresser ses voeux aux forces de sécurité ce jeudi. Mobilisés depuis l'attaque du journal satirique, policiers, gendarmes et militaires serrent les dents. Pour soulager la charge de travail, 5.000 nouvelles personnes doivent être engagées.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés