Déçus par Uber, certains chauffeurs de l'Association des VTC de France travaillent au développement d'une application. Le secrétaire général adjoint Mohamed Djijelli, invité du 17/19 de LCI, a estimé que les VTC doivent "être plus chers que les taxis". "Uber, ça devient du low-cost", a-t-il regretté

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés