C'est la licorne estonienne qui fait de l'ombre à Uber : Txfy fait la une, attirant les investissement du chinois Didi et du constructeur allemand Daimler. Désormais présente dans 25 pays et 50 villes, l'application entend bien définir le futur de la mobilité - rien que ça. Après le service VTC, elle travaille activement au lancement de son propre service de trottinettes électriques à Paris notamment. Markus Villig, 24 ans et PDG de Txfy, est notre invité.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés