A la suite de l'accord conclu ce 13 juillet la Grèce doit rapidement mettre en place des mesures d'austérité particulièrement lourdes. Dans la presse européenne si certains saluent un accord salutaire beaucoup critiquent une volonté d'humiliation du peuple grec. Sur Twitter derrière le hashtag "#Thisisacoup" on évoque un "coup d'État" orchestré par l'Allemagne

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés