1 vues

A croire que le scandale qui a suivi la fermeture de Twitter et Youtube en Turquie n'a pas servi d'exemple. Mexico s'y met, mais les Mexicains eux...

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.