Vidéo associée: 

Publié le 11/10/2015

Turquie : les forces de l'ordre pointées du doigt après l’attentat meurtrier d’Ankara

Corps: 

Alors que la Turquie entame ce dimanche les trois jours de deuil national après la mort de 95 personnes dans l'attentat d'Ankara ce samedi, des doutes subsistent sur l'identité des auteurs. Les militants pro-kurdes, visés par l'attaque et en guerre contre le pouvoir turc, accusent le parti du président Recip Erdogan d'en être à l'origine. Les premières victimes commencent à être enterrées ce dimanche.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet