Vidéo associée: 

Publié le 01/01/2016

Turquie : Erdogan promet la fin du PKK en 2016

Corps: 

Des manifestants kurdes dispersés par les canons à eau de la police turque : c'était ce jeudi à Diyarbakir, la grande ville du sud-est à majorité kurde, sous le coup d'un couvre feu depuis la mi-décembre. Trois policiers ont été blessés dans l'explosion d'un cocktail Molotov.

La mobilisation visait à dénoncer le déploiement de chars contre les rebelles du PKK, le Parti des Travailleurs du Kurdistan, à Silopi et Cizre. Plus de 10.000 hommes participent à cette vaste offensive, qui a porté le coup de grâce aux pourparlers de paix engagés en 2012.

Dans ses voeux du Nouvel An, le Président turc, Recep Tayyip Erdogan, s'est félicité des résultats obtenus. ' Environ 3.100 terroristes ont été éliminés lors des opérations menées pendant l'année 2015 sur notre sol et à l'étranger. Notre plus grande source de tristesse est la perte de 200 policiers et soldats tombés en martyrs dans ces combats, ainsi que la mort de civils lors de ces événements, ' a-t-il déclaré. Il s'est engagé à ' nettoyer ' son pays des rebelles du PKK en 2016.

De leur côté, les séparatistes ont diffusé ce jeudi sur des sites pro-kurdes des vidéos de huit otages turcs, kidnappés en diverses occasions. On y voit les six soldats et deux policiers adresser leurs voeux du nouvel an à leurs proches devant un portrait d'Abdullah Öcalan, le leader emprisonné du PKK. D'après l'agence d'information kurde Firat, ces vidéos auraient été réalisées ' dans le sud du Kurdistan ', ce qui pourrait correspondre au nord de l'Irak.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité