La police turque est sur le qui-vive. Après l'arrestation mercredi d'un ressortissant français, membre présumé de l'État islamique, qui avait l'intention de commettre un attentat sur son territoire, la police turque multiplie les interventions dans les milieux jihadistes. À Istanbul, mercredi soir, 11 suspects dont sept de nationalités étrangères, ont été interpellés.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés