Alors qu'une nouvelle contestation sociale secoue le quotidien des Tunisiens, dans certains quartiers pauvres le problème numéro des habitants est bel et bien le manque de travail. Nous sommes allés dans la banlieue la plus peuplée et surtout la plus pauvre de Tunisie, à une dizaine de kilomètres du centre de Tunis: la Cité Ettadhamen. Portrait d'un quartier rongé par le chômage.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés